fbpx

3 bonnes raisons de prendre soin de sa posture

La posture
Posture désorganisé et posture organisée

La posture est en lien avec notre manière de nous poser, de nous positionner, de nous « disposer » dans le monde et face au monde. Je ne m’attarderai pas, dans cette réflexion, à définir de manière rigoureuse ce qu’est la posture et encore moins de parler de bonne posture. Je vais juste donner des indications sur ce quelle représente dans notre vie et en quoi elle soutient le processus de mieux-être dans les domaines physique, mental, psychologique et du lien social.

<!–more–>

Notre posture est soumise aux lois de la gravitation universelle

Dans son acceptation physique et physiologique, notre posture est indéfectiblement liée à la force de gravité (notre poids). La force de gravité est un dénominateur commun à toutes les espèces vivant sur Terre et nous accompagne tout au long de notre vie. Même si durant notre conception, in utero, nous pouvions avoir l’impression de flotter dans un paradis sans gravité, la cassure de notre naissance, nous précipite, parfois sans ménagement, dans la vie pesante qui sera la notre jusqu’au bout.
Si vous avez déjà eu l’occasion de rester plusieurs heures dans de l’eau, notamment de l’eau chaude, vous avez déjà pu constater à quel point sortir, du bain, de la piscine, nous met face à notre poids. D’autres expériences comme se relever depuis une position au sol, soulever un poids, faire des exercices physiques engageant notre poids, nous amènent à réfléchir sur la gestion de cette force à l’intérieur de notre corps et à comment organiser nos différents segments corporels pour être efficace et en harmonie avec la gravité. Cette organisation spatiale de notre corps pourrait être appelée la posture.

La structure corporelle résulte de notre vie

Bien entendu la posture s’adapte en permanence à notre activité et à notre environnement. Notre capacité d’adaptation harmonieuse va déterminer notre aisance, notre souplesse corporelle et la puissance motrice que nous pourrons mettre en œuvre en lien avec l’omniprésente force de gravité.
Inversement tout manque d’adaptation aux lois de la gravité va mettre à mal notre structure corporelle et déterminer des postures de plus en plus inadaptées. Cette perte d’harmonie, ces lacunes d’adaptation, pourront provoquer, le temps aidant, des désagréments allant du simple inconfort passager à des lésions corporelles plus ou moins importantes. La structure physique de notre corps est la résultante de nos attitudes, de notre hérédité, des événements rencontrés dans notre vie, et de la manière dont nous traitons et considérons notre corps, pas moins.

Première bonne raison : des postures adaptées contribuent au mieux-être physique

Pour tout ceux et celles qui vivent une situation d’inconfort corporel, il y a une bonne nouvelle. Le corps est en reproduction permanente. Ce que nous avons fabriqué peut être transformé. Bien entendu il y a un dynamisme physiologique propre à l’âge et aux conditions initiales. Une personne atteinte de maladie grave dans laquelle un processus de dégénérescence plus ou moins rapide du corps est en cours n’aura sans doute pas les mêmes opportunités de changement qui s’offrent à un/e adolescent/e en pleine santé, adepte de petits écrans animés, qui voudra retrouver une colonne vertébrale compétente. Si nous négligeons nos postures, notre corps court le risque de devenir incompétent, inadapté, voire douloureux. Inversement, si nous prenons soin de celles-ci, nous pouvons progresser vers un mieux-être physique et un corps plus fonctionnel.

Deuxième bonne raison : la posture reflète une attitude… et inversement

Essayer donc en partant d’une position dos voûté, poitrine rentrée, jambes serrées, tête rentrée dans les épaules, dents serrées, d’éprouver de la joie et de ressentir du dynamisme ! Pensez maintenant à un événement joyeux de votre vie, une situation d’extase que vous avez vécue récemment ou non. Qu’observer vous dans votre corps ? Que se passe t-il ? Peut-être avez vous senti votre poitrine se dilater, votre respiration s’amplifier, votre tête s’épanouir dans un grand sourire. Il est assez facile pour tout un chacun de repérer la joie, le dynamisme, la peur l’abattement en regardant la posture d’une personne. Ainsi, observer nos postures nous donne des informations précieuses sur nos attitudes face à la vie. Ces attitudes sont parfois tout à fait inconscientes et peuvent refléter un état psychologique qui n’est même plus en rapport avec nos besoins actuels. Simplement à un moment donné de notre vie, une attitude s’est figée et a déterminé une posture. Par habitude nous avons conservé la posture, notre corps en souffre mais également notre attitude face à la vie. Observer nos postures, essayer de les décoder et aller vers des postures plus fonctionnelles nous aide donc aussi à améliorer notre dynamisme psychologique, notre joie de vivre, notre mieux-être avec nous même.

Troisième bonne raison : nos attitudes posturales favorisent la création de relations qui leur ressemblent

A travers nos attitudes posturales, nous attirons ou repoussons les personnes sensibles aux qualités qui émanent de celles-ci. Nos postures parlent d’elles mêmes, au-delà des mots, elles traduisent souvent nos états émotionnels et notre capacité d’ouverture ou de fermeture sur le monde. Par exemple, la position du sternum (l’os au centre la poitrine) est déterminante dans notre capacité à faire face à la vie, à ouvrir notre cœur à ce qui se présente à nous. La peinture , la sculpture, la danse, le théâtre, exploitent massivement cette propriété pour communiquer avec le public. A notre niveau, si nos postures ne sont pas en adéquations avec nos rêves, avec qui nous sommes, notre rayonnement risque de ne pas atteindre, de ne pas attirer les personnes avec qui nous souhaitons être en relation. Bien entendu je ne parle pas ici de manipulations grossières qui peuvent effectivement être utilisées consciemment ou non mais plutôt du lien subtil qui va se créer entre nous et notre environnement dès lors que nos postures font rayonner qui nous sommes au plus profond de notre Être. On parle dans ce domaine de formes d’empathies et de résonances. La posture physique, physiologique a un retentissement sur la posture intérieure, l’attitude et ce positionnement résonne également avec notre environnement social et écologique et représente également un autre levier de mieux-être social et relationnel.

En résumé

Voilà donc une approche non géométrique de la posture, ici il n’est pas question de coller à un diktat de symétrie aussi illusoire qu’inapproprié, mais plutôt d’honorer la vie en respectant quelques principes fondamentaux, en nous responsabilisant face à notre évolution et en devenant acteur de notre mieux-être.

Je vous invite à réagir à cet article, en laissant un commentaire ici ou sur facebook. Je me ferai une joie de répondre à vos réactions et questionnements sur ce sujet.

Hug

Richard

Photo credit: Dreaming in the deep south on Visualhunt.com / CC BY

Laisser un commentaire

WordPress spam bloqué par CleanTalk.